2015 – 2016 – Catherine RADOSA

Catherine Radosa, en résidence de création à Beaugency

Invitée par l’association Valimage pour un séjour en résidence de travail, d’échange et de création, Catherine Radosa s’est intéressée aux espaces de transition entre le bâti, les zones agricoles et la nature, aux zones d’extension de l’urbanisation, aux formes et usages contemporains de l’espace public d’une ville profondément marquée et dessinée par l’Histoire et la topographie. À partir du contexte propre de Beaugency mais en touchant plus largement aux transformations de la condition de la ville contemporaine, son regard s’est attaché à la lumière, naturelle et artificielle, à l’énergie et leur inter-relation à partir de deux éléments : la proximité, à quelques kilomètres en aval dans le lit de la Loire, de la centrale nucléaire et l’extinction totale de l’éclairage public dans la ville, chaque soir à minuit.

Démarche

Catherine Radosa travaille au croisement des images et des situations, qu’elle les rencontre ou les produise. Par la lecture des lieux, en observant, en écoutant, en documentant, elle interroge le présent de la mémoire, les représentations personnelles et collectives : le rapport individu-société, les frontières géographiques et sociales, l’Histoire, l’identité.
Entre enquête et rêverie, par le montage de voix, d’images, de contextes et de moments, elle construit des figures de témoins collectifs qui touchent à l’esprit des lieux et du moment avec une distance qui lui est propre, sensible sans effusion, directe, délicate, grinçante parfois. Selon les oeuvres, elle emprunte et croise plusieurs langages (photographie, vidéo, animation 3D, son, document, texte). Elle construit, souvent dans l’espace urbain, des situations participatives et des performances, notamment des pièces pour projection à l’échelle de l’architecture et du paysage urbains, mais aussi des films (courts et moyens-métrages) pour la projection en salle, la diffusion sur écran, pour des dispositifs d’installation, des images pour l’impression et l’édition.

Biographie

Catherine Radosa contribue à des programmations événementielles collectives (comme la Nuit Blanche Paris en 2011, 2012 et 2013), des festivals (Rencontres Internationales Paris/Berlin/Madrid à Palais de Tokyo et à Haus der Kulturen der Welt (2012, 2013), Côté court (2009), des expositions collectives (Where is my home ? à DOX Center for contemporary art, Prague) ou personnelles à la Galerie Gabrielle Maubrie à Paris (2013-2014). Diplômée des beaux-arts (ESBA TALM Le Mans) avec félicitations du jury à l’unanimité en 2012, elle est née en 1984 à Prague et vit actuellement à Paris.

www.catherineradosa.net